Histoire des lieux Imprimer


1877 - L'hospice:


En 1877, le curé de la paroisse, M. BUSNEL, fait construire un hospice, destiné à offrir l'asile aux démunis et aux infirmes.

Le bâtiment est édifié sur le champ dit "des noyers", acquis, pour une somme modique, auprès de Mlle Amélie Turoche. Cette dernière avait déjà cédé dans les mêmes conditions, l'autre partie de ce terrain, pour  l'établissement des soeurs et des frères. Encouragé par des promesses de dons, le prètre annonce son projet en 1876 à ses paroissiens et sollicite leur concours. Le plan est ainsi réalisé gracieusement par un chanoine de Rennes, l'abbé Brune, et les habitants fournissent les matériaux de construction.

La construction débute à la fin de l'année 1876, et prend fin en avril 1879.  L'architecture est en forme de H, dont les deux ailes contiennent les salles des malades.


Le soin des malades est confié à deux religieuses de la Providence de Ruillé sur Loir (Sarthe). selon une convention établie avec la communauté. Le bureau de la charité fournit le pain, tandis que les dons des paroissiens permettent de faire face aux dépenses.


L'hôpital:


Pendant la seconde Guerre Mondiale, l'hospice devient hôpital.En 1969, la commune de Retiers se porte acquéreur de l'établissement.

En 1975, alors que les premiers travaux de rénovation s'achèvent,  la communauté religieuse qui le gérait, le quitte définitivement. L'hôpital fonctionne alors comme un service non personnalisé de la commune.

Le 1er janvier 1988, il est érigé en établissement public communal, par arrêté du président du Conseil général en date du 31 décembre 1987.


1978 - Le foyer logement:


La partie la plus récente des bâtiments, correspond à un foyer logement construit en 1978 par l'OPAC 35 d'Ille et Vilaine.

Bâti sur un terrain cédé par la commune, il comprend initialement 53 studios, dont 5 constituent déjà des places de maison de retraite. Le foyer est administré par le CCAS de Retiers. Il accueille alors des personnes âgées autonomes.



1994 -1996 : Travaux de modernisation


En 2001, la maison de retraite et le foyer logement fusionne en une seule maison de retraite.


En 2002, la maison de retraite devient ensuite l'EHPAD Pierre et Marie CURIE. Les bâtiments de l'ex foyer logement sont achetés en novembre 2003.